Les incontournables du Covid19… et après ?

L’un de mes clients m’a dit un jour que le manager est une « éponge à stress ». C’est à dire qu’il se retrouve confronté à des situations, à des comportements, et doit conserver son calme et sa maîtrise autant que possible en toutes circonstances. C’est vrai au quotidien et plus encore en temps de crise.
Le président de la CCI souligne et encourage ainsi, dans une vidéo du 30/03/2020, tout entrepreneur ou chef d’entreprise, en ces temps de confinement et de mesures exceptionnelles, à être réactif, tout en restant flexible et bienveillant.
Je le rejoins complètement sur les 7 incontournables du moment, que je me permets d’étoffer avec quelques liens utiles ci-dessous :

1° Respectez les gestes barrières :
– Inspirez-vous des meilleures pratiques pour votre prévention et celle de vos équipes : le MEDEF NC en a recensé quelques unes ; le Ministère du Travail a rédigé des fiches conseils et l’INRS rappelle un certain nombre d’éléments dans un dossier spécial.
– Mettez à jour votre EvRP (Evaluation des Risques Professionnels) en conséquence (notamment sur les violences au travail).

2° Gérez votre trésorerie :
– Mettez à jour vos prévisions d’activité, vos encaissements et décaissements, votre trésorerie nette ;
– Calculez votre seuil de rentabilité.

3° Réorganisez le travail de vos équipes :
– Si c’est possible, faites du benchmark avec vos pairs, dans votre réseau.
– Soyez vigilants sur le lancement de nouvelles pratiques en temps de crise : je pense bien sûr au télétravail, si nouveau en Nouvelle-Calédonie, mais aussi à tous les aspects de cybersécurité à ne pas négliger.
– Documentez votre dossier en cas de recours au chômage partiel.

4° Maintenez le contact avec vos banques :
– Faites le point sur vos encours, discutez de vos besoins en trésorerie, négociez des reports d’échéances…

5° Pensez à joindre également la Cafat et la DSF :
– Négociez des reports d’échéances, après avoir pris connaissance des mesures du Plan de Sauvegarde du Gouvernement NC.

6° Renseignez vous sur les aides existantes :
– Celles de la Province Sud par exemple : le plan d’urgence et de soutien ;
– Mais également le plan de sauvegarde du Gouvernement NC.

7° Restez en contact :
– Avec la CCI et les organisations patronales, pour rester informés ;
– Le MEDEF NC a ouvert une cellule de crise et met à jour ses supports très régulièrement.
– Avec vos partenaires sociaux (CE, DP, CHSCT), pour qu’ils jouent pleinement leur rôle de relais ;
– Avec votre encadrement et vos salariés autant que possible, en considérant l’augmentation des Risques PsychoSociaux en temps de crise et le nécessaire besoin d’ECOUTE.

En même temps, en troisième semaine de confinement, j’imagine que vous avez déjà trituré toutes ces notions dans tous les sens. Je vous souhaite d’avoir pu le faire aussi bien entouré que possible, avec le repos nécessaire pour tenir sur la durée…

Finalement, ce qui m’intéresse aujourd’hui, c’est APRES !

Parce que, que vous fassiez partie des entreprises encore « ouvertes » ou de celles dont l’activité a été suspendue, prochainement, nous allons finir par reprendre une Vie et une activité « normale ».

Je trouverais dommage que nous ne tirions pas quelques leçons de ce « Coco le Virus » comme l’appellent mes enfants.
Au niveau de l’entreprise je vois des sujets à creuser autour :
– des stratégies et de la gestion des incertitudes ;
– de la gestion et communication de crise ;
– de l’informatique, de la digitalisation renforcée, de la cybersécurité ;
– à la croisée de ces deux thèmes, le PCA ou Plan de Continuité d’Activité ;
– avec en fond, la résilience des organisations et la nécessaire révision du concept de RSE – Responsabilité Sociale d’Entreprise…
– tout comme la révision de nos perception des métiers « essentiels » ;
– en mode « pensée créative », autant que faire se peut ;-p
– et pour donner un nouveau SENS à tout cela…

Je vous ai sélectionné quatre articles sur ces thèmes et je compte qu’on se reparle, de vive voix, très vite !
Sur la gestion de l’incertitude, dans la Harvard Business Review de mars 2020 ; Cet inconfort que l’on ressent, c’est de le deuil, sur un blog de RH ; un dossier spécial de l’IFOP en mars 2020, sur les tendances de l’après crise ;
Les signaux faibles de résilience, dans les Echos en juin 2019.

Et vous, avez vous déjà pensé à l’APRES ? En quels termes ?
Prenez soin de vous et respectez les gestes barrières…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *